N. Djokovic joue son meilleur tennis dans les moments importants ! R-G 2023: pour remporter le titre, il gagne six tie break consécutifs. Seuls S.Smith à l’US Open 1974, P.Sampras à l’Open d’Australie 1999 et A.Murray à l’US open 2012 ont réussit la même chose. Ce n’est pas tout. Il dispute 55 points et ne commet aucune faute directe . Une statistique hallucinante. Les autres le savent, ils tremblent. Il ne donne plus rien ou plutôt il donne tout, cela dépend de quel côté on se place. Djokovic se transforme, il est à 100% présent, concentré, millimétré, tout s’aligne pour lui .

« Etre à 100 % présent  » : c’est quoi ?

Il s’agit bien évidemment de concentration. N.Djokovic développe une attention, une conscience plus soutenue que les autres joueurs. Sur le court , comment se traduit ce 100% présent ? Souvent dans ces interwiews,  Novak Djokovic parle de présence de l’esprit et du corps. Cela est du a ses années de pratiques méditatives. La méditation qui est la concience du corps et de l’esprit.

Présence de l’esprit

Quand on compare Djokovic à Nadal ou à Federer, on entend souvent qu’il a peu crée de coup. On peut voir l’énergie d’un Nadal ou l’esthétisme du Suisse mais ce que fait Djokovic est moins visible. Pourtant ce n’est pas le moins utile pour bien jouer au tennis. Djokovic est le meilleur quand il s’agit de prêter attention à ses propres pensées. Il le dit après la finale dans un discours qui ressemble à un coaching mental pour les jeunes : « Quand j’avais 7 ans je rêvais de gagner Wimbledon, dêtre N°1 mondial,une chose est certaine j’ai réussit à créer ma propre destinée, de visualiser, de m’occuper de mon corps, atteindre mes objectifs, vivre à 100 %, si vous voulez un meilleur avenir crée le, soyez présent dans l’instant et oubliez ce qui s’est passé. » . 

En tennis cela donne:

 – oublier la faute commise sur le point d’avant.

 – les pensées liées à la victoire.

 – oublier les fluctuations de niveau de jeu.

 – les erreurs d’arbitrage 

Tout cela n’aide pas à jouer son meilleur tennis sur les points suivants. Ce sont des pensées parasites. L’objectif est de les identifier, les accepter et ramener son attention sur quelque chose que l’on maitrise.

Quelques années plus tôt, au micro de Graham Bensinger, N. Djokovic nous livre sa recette pour éviter les distractions liées au match: « J’essaye d’être conscient que je dois accepter ce moment difficile et je me concentre sur ma respiration, sur le moment présent et sur ce qui doit être fait le moment suivant ». Le moment suivant, c’est ici que rentre en jeu la présence du corps.

Présence du corps

– Qu’est ce qui doit être fait le moment suivant pour être concentré? Il n’y a qu’à regarder Novak en pleine action au retour de service pour comprendre… On le voit les yeux bien équarquillés, pleinement concentré sur le lancer de balle du serveur. Regarder la balle , une attention qui lui permet de réagir plus vite et d’être le meilleur relanceur de ce sport .La présence du corps c’est d’abord le regard , l’action des yeux.

La présence du corps c’est aussi comme il le dit la respiration. En coup droit, en revers , au service, retour de service ou entre les points, le joueur de tennis peut prêter attention à sa respiration pour mieux jouer. L’expiration au moment de jouer le coup peut être silencieuse ou sous forme de cri selon les joueurs. Dans tous les cas, les avantages seront nombreux. Relachement , dépense énergétique moins importante, précision des coups… Elle est un véritable atout connu de tous les sportifs de haut niveau. Pour en mesurer toute l’importance , il y a cette citation de Joseph Pilates , créateur de la célèbre méthode Pilates: « Respirer est la première et la dernière chose que vous faites sur cette terre, apprenez d’abord à respirer ».

– Pour finir, la présence du corps c’est aussi être conscient de l’intensité que l’on met dans chaque coup tout en gardant un tennis relaché. Cette intensité est différente selon les joueurs. D’après Jean- Philippe Vaillant préparateur mental de nombreux joueurs du Top 100 , le niveau d’intensité idéal selon les joueurs se situe entre 5 et 8. Il dit : « Certains joueurs sont au top très relachés, limites mous, d’autres ont besoin d’un niveau d’intensité plus élevé. » Il est certain que N. Djokovic est attentif à ce niveau d’intensité idéal . Il est aussi parfaitement conscient que ce niveau d’intensité relachée dépend de sa gestion des distractions (pensées parasites, émotions, croyances). En colère, tout joueur de tennis va dépasser son niveau d’intensité idéal par exemple.

En conclusion

Si N. Djokovic est si fort dans les moments importants comme on a pu le voir sur ce dernier R.Garros c’est qu’il a une connaissance parfaite de son tennis et des élements qui vont lui permettre de bien jouer. Pour lui , la chose la plus importante à maitriser en match est d’être immergé dans le moment présent: Il nous dit : « Tu dois ignorer toutes les distractions et te concentrer uniquement sur ce que tu es en train de faire. C’est quelque chose de beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Ce n’est pas un savoir faire que tu as à la naissance. C’est quelque chose que tu dois apprendre. » Cela s’apprend. Au même titre que la technique du coup droit il est possible d’apprendre à se concentrer. A l’entrainement , la répétition de certaines routines comme regarder le lancer de balle du serveur,  la prise de conscience des penseés parasites pour ramener son attention sur quelque chose que l’on maitrise, le relachement, permettent de progresser petit à petit sur cet aspect là du jeu. Pour N.Djokovic, la nutrition , la méditation et l’attention porté au sommeil font de lui le champion incontesté du 100% présent.